Pollution lumineuse : la protection du ciel nocturne

Carte de la pollution lumineuse en France

Depuis plusieurs années, que ce soit à titre individuel ou à titre collectif, la prise de conscience concernant d’une part les économies énergétiques et d’autre part l’aspect écologique de la pollution lumineuse du ciel nocturne, nous ont amenés à œuvrer en qualité d’association sur la protection du ciel nocturne.

Affiliés depuis plusieurs années à l’ANPCEN -Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne-, nous essayons de mobiliser les élus des nos 4 communes en la matière.

Même si Belle-Isle ne génère pas de grand halo de lumière la nuit, il convient d’être vigilant et de modifier les us et coutumes des communes en terme d’éclairage public. Il ne s’agit pas de parler que de l’aspect du ciel étoilé, mais aussi du comportement de la faune et de la flore ainsi que les problèmes des rythmes humains du sommeil dûs aux éclairages nocturnes.

tous soutiennent les actions de l’ANPCEN : actions au niveau local, régional et national.

http://www.ecomaires.com/wp-content/uploads/2017/03/20130806190122_ym7ygy_image337.jpgUne rubrique du programme d’un agenda 21 propose également une réduction du temps d’éclairage public la nuit et la modification des types d’éclairages. Participer au niveau des communes (rurales ou citadines) à l’opération « Villes et villages étoilés », c’est mettre en application une démarche écoresponsable pour réduire la pollution lumineuse.
Concernant Belle-Isle, à l’heure actuelle, seule la commune de Bangor est validée « village étoilé » en obtenant le Label de 3 étoiles (sur 5 possibles) à la condition d’éteindre les spots du rond point des 4 chemins. Locmaria pourrait faire de même en 2014.
Si Le Palais et Sauzon ont une activité portuaire nécessitant un éclairage en continu des quais, il n’en reste pas moins vrai que d’énormes progrès pourraient être envisagés en la matière ainsi que l’éclairage des monuments qui sont sous la loi d’application du Grenelle 2 de l’environnement.

https://www.anpcen.fr/images/20131013173647_q7w8cj_image90.pngAu cours de l’été 2014, Christophe Martin Brisset de l’ANPCEN est venu faire des mesures au SQM* sur la communes de Bangor et nous avons rencontré Madame le maire à ce sujet. Une cartographie des mesures de la pollution lumineuse sera effectuée sur les 4 communes en automne et hiver 2014/2015. Si nos élus pouvaient adhérer à cette démarche environnementale, tout le monde serait gagnant (financièrement et moralement).

SQM (Sky Quality Meter) est un petit appareil servant à mesurer la noirceur du ciel grâce à un capteur ultra sensible. Un luxmètre permet une mesure de la lumière réellement reçue en un point donné. Ce sont 2 types d’appareils différents quand à leur fonction.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *