Qu’est-ce que l’AABI ?

De 1991 à aujourd’hui…

Avant toute chose, il convient de revenir en arrière et d’expliquer les raisons de la création de l’A.A.B.I. Tout a commencé pendant l’été 1991, il y a près de 30 ans. A cette période, ayant le privilège de par ma nouvelle orientation professionnelle de bénéficier d’environ 8 semaines de congés, j’avais entrepris seul, de faire partager à d’autres personnes, de tous âges, ma passion pour le ciel étoilé. Venant régulièrement chaque été depuis plus de trente ans au village d’Herlin, je décidais donc de consacrer bénévolement du temps pour faire de la vulgarisation en Astronomie.

Garage d'HerlinTous les mardis soir, et ce pendant près de 10 années, j’ai essayé d’apporter un peu de réflexion, de découverte, d’information et de technique à des jeunes (et des moins jeunes) en la matière. Ayant aménagé mon garage afin d’y accueillir une soixantaine de personnes, le succès (si l’on peut appeler cette situation ainsi) ne se fit guère attendre.
La partie « observations », qui intéressait le plus les curieux d’un soir, commençait à me poser quelques difficultés, car gérer seul 3 à 4 instruments optiques n’est pas toujours chose aisée ; les personnes attendaient patiemment leur tour. Et les années passèrent ainsi, dans la gratuité et le bénévolat total (souhaité et délibérément voulu) jusqu’aux « grandes messes » qui rassemblèrent quant à elles plusieurs centaines de personnes simultanément.

Eclipse solaire 12/08/2000Ainsi, j’organisais pratiquement seul en 1998 en famille, la 8ème nuit des étoiles (première édition pour Belle-Ile) sur le site de Baluden. Je n’étais pas très favorable à l’époque pour organiser ce type de manifestation, non pas pour me soustraire à une demande faite par certaines personnes, mais parce qu’il fallait arrêter une date longtemps à l’avance et que le mauvais temps pouvait malheureusement contrarier les données. Cette soirée du 12 août 1998 fut un autre vrai succès puisque environ 200 personnes envahirent le vallon pendant la nuit et tout se passa merveilleusement bien.

Eglise de BangorEntouré d’amis et de la famille, ce qui devenait désormais nécessaire et indispensable, l’expérience fut reconduite pour cette grande année 1999 : outre l’organisation de la nuit des étoiles du 10 août, venait se greffer le lendemain 11 août, l’éclipse partielle du soleil à 96,5% pour nous. La manifestation nocturne était passée à 400 curieux du ciel étoilé et l’éclipse de Soleil nous propulsait à 1500 participants ! Satisfaction bien sûr de pouvoir rassembler autant de monde, mais qui nécessite un gros investissement personnel, à la fois pour gérer l’ensemble de la situation, et pour fournir un accès de qualité à cette science de l’infiniment grand.
Mais beaucoup de personnes ayant assisté à ce spectacle m’en reparlent souvent ; Enfin, l’an 2000 avec la nuit des étoiles nous permettait d’avoisiner les 600 personnes au cours de la soirée du 11 août. En 2001, nous avons eu le même nombre de personnes le 10 août.

Ainsi depuis plus de 25 ans, si nous avons pu rassembler autant de personnes curieuses ou passionnées, c’est aussi grâce aux bonnes conditions météorologiques lors de ces « grandes messes ».
Devant cette ampleur et cet engouement pour la découverte astronomique, il fallait créer une association pour assurer la pérennité de la science astronomique et un développement plus conséquent.
Ce  fut chose faite, avec l’Association Astronomique de Belle-Isle-en-mer (AABI), dont le siège social fut au début au village  d’HERLIN, puis à BANGOR même.
Le but de cette association étant que chacun puisse comprendre ce que signifient les spectacles du ciel ; la vulgarisation restant notre axe essentiel pour ce 3ème millénaire. Qui plus est, une association culturelle à vocation de « culture scientifique », ce qui est assez rare de nos jours.

Christian Krier

Manifestations majeuresBaluden

  • Expérience du pendule de Foucault en l’église de Bangor.
  • Soirées de vulgarisation de l’astronomie, conférences, diaporamas, observations.
  • Interventions en milieu scolaire : écoles et collèges